NOS PROJETS

C’est par la mise en valeur des différents sites que l’Association ASTTRE 19 œuvre depuis 1993 pour que le Viaduc des Rochers Noirs soit restauré, qu’il continue à attirer les gens intéressés par son histoire et qu’il retrouve une seconde vie dans un nouvel espace touristique.

  1. Le chemin d’interprétation.

  2. La restauration du Viaduc.

  3. La gare Musée des Tournadoux,

  4. Le Matériel de l’Association.

  5. Le Rocher de la Buse avec le Chemin et le jardin de Firmin, le rucher pédagogique, la Station chez Firmin, et la terrasse pour le Festival.

viaduc.jpg
LOGO VISIONNER.jpg
roger-fraysse-de-l-association-asttre-s-

Notre président Roger Fraysse, sur le lieu de sa réflexion, en souvenir de son père Alexandre .

IMGP1405.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

La maquette du site des Tournadoux.

BIStravaux tournadoux 2.jpg
BISgare touristique plan.jpg
BISgare touristique maquette.jpg
BISIMGP1406.JPG

LA GARE MUSEE DES TOURNADOUX

 

Le Projet de créer une gare Musée sur cet espace n’est pas nouveau, puisque la plateforme a été réalisée en   1995. Déjà, il était prévu un espace musée pour raconter l’histoire du Transcorrèzien.

 

Un hangar atelier pour pouvoir entreposer et réparer le matériel roulant de l’Association, ainsi qu’un petit réseau de voies pour le faire circuler.

 

Une Maquette de cet espace avait même été fabriquée par les bénévoles de l’Association pour exposer le projet au public, lors d’expositions temporaires. Ce fut le cas pour le centenaire du viaduc en 2013 et également à Chalvignac en 2016  à l’occasion de la sortie du timbre sur le maquis du Barrage de l’Aigle.

 

Après plusieurs désillusions, ce projet a été repris par la Municipalité de Soursac et Haute Corrèze Communauté, en 2018. Nous en sommes maintenant à la phase de concrétisation et de recherche de financements.

 

Espérons que les dernières nouvelles à propos de la restauration du Viaduc permettent de donner un coup de pouce pour enfin voir sortir de terre la Gare Musée des Tournadoux.

FAH-I-0097.jpg

LA RESTAURATION DU VIADUC

 

Après son inscription à l’inventaire de Monuments Historiques en 1995, le Viaduc des Rochers Noirs devait être classé en 2000. Il est désormais propriété du Conseil Départemental de la Corrèze.

 

ASTTRE 19 reste mobilisée pour que le Viaduc soit entretenu et restauré. Depuis une première tranche en 1984 durant laquelle furent remplacés les ancrages et les câbles de retenue, plus rien… ce qui entraina la fermeture du viaduc à la circulation routière, puis aux piétons en 2005.

 

Nous souhaitons aujourd’hui la restauration du Viaduc pour permettre non seulement la circulation des piétons mais aussi celle d’un train touristique qui relierait Soursac : la gare des Tournadoux à Lapleau.

 

Nous avons enfin réussi à décider le Conseil Départemental de déposer un dossier auprès de la Mission Bern.

 

Quelle belle nouvelle arrivée au mois de Juillet 2020, lorsque nous avons appris que le Viaduc des Rochers Noirs faisait partie des 18 monuments français retenus par cette Mission Bern dans la catégorie monuments emblématiques.

 

Il devrait ainsi recevoir une aide conséquente grâce au loto du Patrimoine, qui pourrait permettre sa restauration, et dans un premier temps, viser l’objectif de le sécuriser pour qu’à nouveau on puisse l’emprunter, au moins à pied.

 

Depuis bientôt 30 ans qu’il milite pour cela, Roger Fraysse, notre Président voit enfin poindre l’espoir de cette restauration.

gorge de la luzege en hiver (31)_edited.

LE MATERIEL DE L'ASSOCIATION :

 

En 1960, lors de la fermeture de la ligne du « tacot », le déferrage de la voie a été quasi immédiat, ainsi que la destruction du matériel roulant ; seule une locomotive à vapeur : la « Piguet » n° 4 et un wagon salon ont été sauvés. Ils appartiennent aujourd’hui à des associations de sauvegarde du matériel roulant et ne sont plus en Corrèze.

 

Depuis sa création, l’Association ASTTRE19 a acheté du matériel qui pourrait un jour servir dans le projet des Tournadoux. Elle possède aujourd’hui quelques wagons pour voie métrique dont les châssis qui ont été achetés au Conseil Départemental de l’Isère et qui étaient entreposés à Saint Etienne de Commiers sont identiques aux corréziens disparus.

 

Il a fallu en organiser le transport exceptionnel et aujourd’hui encore, il en reste à faire rapatrier. Ces châssis, permettront de reconstruire des wagons à l’identique de ceux qui circulaient au temps du Transcorrézien.

 

Un wagon baladeuse a déjà été reconstruit par les élèves du Lycée Technique de Decazeville. L’Association possède également un locotracteur diesel de 1939, mais lui devra être modifié pour circuler sur la voie métrique.

 

Tout ce matériel est entreposé en l’emplacement de l’ancienne gare de Soursac, à Autranges, mais il lui faudrait un abri et la gare des Tournadoux pourrait le lui apporter.

« Tout ce qui est fait dans le monde est fait avec l’espoir. »

Martin Luther King